L'information haut-savoyarde
puisée directement à la source

Eglise et Presbytère de Châtillon Sur Cluses Gratuit


Eglise et Presbytère de Châtillon Sur Cluses D’après les renseignements et la recherche de textes communaux « Peu de documents permettent de reconstituer avec certitudes l’histoire de l'église de Châtillon. Toutefois, il est certain que la chapelle du château en est l’origine." La bénédiction nuptiale de Pierre de Savoie, dit le petit Charlemagne avec Agnès de Faucigny, y fut célébrée en 1223… Les comptes de chatellerie (d’Ameysin nous indiquent quelques travaux entre 1368 et 1371. Avec la disparition des Faucigny, vers 1400, le château cesse d’être une résidence et devient forteresse prison. La chapelle, jusque là ‘domestique’, c'est-à-dire réservée aux occupants du château ne devait pas être utilisée par les habitants de Châtillon…
Lors d’une visite pastorale de 1413, l’église de Châtillon est citée comme une annexe de celle de Cluses, et qui le restera jusqu’en 1606…La description ainsi faite, laisse supposer que l’orientation de la chapelle est différente de celle de l’église actuelle.
Saint François de Sales fit une visite pastorale à Châtillon le « jeudi dixième d’Août 1606 » et le 11 Novembre de la même année, intervint pour signer de son nom avec le Rd Grangerat, curé du lieu, la séparation des églises de Châtillon et de Cluses. N’étant plus filiale de Cluses, la paroisse de Châtillon devenait autonome, et c’est précisément le Rd Grangerat qui fut le premier curé à tenir les registres d’état civil de la paroisse à partir de 1608… Ce dernier décède le 27 décembre 1646.

Au cours du XVIII siècle, des travaux fréquents tant à la cure qu’à l’église s’avèrent indispensables. En 1712, le Rd Douillon fait appel à un expert, Riondel, qui déclare que la cure présente un grand danger : les murailles sont fendues, la charpente et le plancher menacent de tomber. Il propose de la rebâtir à l’emplacement de la grange (dans le passage entre le cimetière et le château), car « l’endroit actuel est dangereux »… Pas de travaux jusqu’en 1720 : année de restauration du clocher pour tenir la grande cloche.
Au presbytère, des travaux deviennent urgents, la muraille, coté est, risque de tomber, le Rd Blanc fait faire un devis sans en parler à la municipalité qui n’apprécie guère, car le montant des travaux serait de 460 livres 90 sols. La même année, 1739, des travaux à la voûte de l’église, qui auraient dus être effectués en 1726 n’ont pas été faits et, présentement, la voûte menace de tomber en ruine…

En octobre 1755, le conseil informe l’intendant de l’état pitoyable du clocher qui risque d’endommager les cloches, le toit et la voûte et demande que les travaux soient effectués avant l’hiver…
Le Rd Bel fut confronté à de grosses réparations tant à la cure, qu’à l’église et au cimetière. En 1765, il fallait refaire la cheminée à la cure, car, étant fêlée, elle risquait de provoquer un incendie ainsi qu’à l’église, le plancher entre les deux est à refaire... Il semblerait que peu de travaux aient été exécutés car, au mois d’août 1766, un devis est fait par Renand de Bonneville.
Ce devis comprend :
1) De gros travaux à la cure (l’escalier d’entrée, la cuisine, la chambre, la cave et le toit).
2) A l’église il faut regotoyer le toit, la grande cloche pose des problèmes de sécurité, il faut « mettre des dames de fer ». Ce devis est estimé à 532 livres pour la cure et 96 livres pour l’église. Les réparations furent exécutées par une entreprise de Cluses, qui estimait que des travaux supplémentaires étaient nécessaires à la cure ; la réception eut lieu en juin 1767.

Il semblerait que les travaux prévus en 1767 aient été plus ou moins bien faits. En conséquences, en 1774, Renaud, architecte, effectue une nouvelle visite de la cure et de l’église et refait un devis des réparations urgentes et indispensables :
* A l’église : la voûte est fendue par suite de relâchement des murs, il faudrait la refaire «en bonnet de prêtre à l’italienne»; pour la consolider il faudrait mettre 3 clefs de fer avec leurs clavons qui lieront tous les murs.

Moyens de communication

  • Téléphone : 04 50 34 26 42

Horaires d'ouverture

  • Toute l'année, tous les jours.
  • Automne

Parlez-en autour de vous :

Eglise et Presbytère de Châtillon Sur Cluses

Localisation

  • Adresse : , 74300 Châtillon-sur-Cluses, France.
  • 46.087 6.5828
  • Gps : 46.087,6.5828
    Eglise et Presbytère de Châtillon Sur Cluses
    D’après les renseignements et la recherche de textes communaux « Peu de documents permettent de reconstituer avec certitudes l’histoire de l'église de Châtillon. Toutefois, il est certain que la chapelle du château en est l’origine."

Tarifs

Gratuit.

Patrimoine

  • Site et monument historiques
  • Patrimoine religieux
  • Eglise

Objets liés

Chapelle du Mont Provent Châtillon-sur-Cluses
Chapelle du Mont Provent Châtillon-sur-Cluses

La chapelle actuelle a été édifiée en 1838 à quelques pas de l’emplacement d’une autre plus ancienne qui était tombée en ruines. Le chœur a été ajouté en 1937.

Chapelle Saint Innocent Châtillon-sur-Cluses
Chapelle Saint Innocent Châtillon-sur-Cluses

Quand on chemine sur le petit sentier qui suit la crête reliant le col de Châtillon à la montagne d’Orchez, on atteint assez rapidement, au pied d’une petite falaise un replat au milieu duquel s’élève une minuscule chapelle.

Châtillon sur Cluses Châtillon-sur-Cluses
Châtillon sur Cluses Châtillon-sur-Cluses

Village rural de 1169 habitants, à cheval sur deux vallées (la Vallée de l’Arve au sud, la Vallée du Giffre au nord), Châtillon sur Cluses doit son nom au château qui fut la résidence préférée des Sires du Faucigny.


Multimedias

Créé le 17/07/2019 08:23, Mise à jour 09/10/2020 09:52 par Haut-Giffre Tourisme
Signaler une erreur
Crédit photo : Mairie Châtillon sur Cluses

Très proche

Marché de Noël Châtillon-sur-Cluses
Marché de Noël Châtillon-sur-Cluses
Du samedi 23 novembre 2019 au dimanche 24 novembre 2019

Expositions d'artisanat, gastronomie. Restauration sur place et buvette. Marché organisé par le Comité des Fêtes "VIT'ANIME C"

Châtillon sur Cluses Châtillon-sur-Cluses
Châtillon sur Cluses Châtillon-sur-Cluses

Village rural de 1169 habitants, à cheval sur deux vallées (la Vallée de l’Arve au sud, la Vallée du Giffre au nord), Châtillon sur Cluses doit son nom au château qui fut la résidence préférée des Sires du Faucigny.

Ambiance Montagne Châtillon-sur-Cluses
Ambiance Montagne Châtillon-sur-Cluses

En hiver et en été, je vous invite à découvrir les sentiers pittoresques et de charme autour de Sommand et de Praz de Lys. J’aurais le plaisir à vous guider et à partager ma passion pour nos montagnes.

Chambre d'hôtes La Ferme de Béatrix Châtillon-sur-Cluses

Au carrefour des grands domaines skiables de Hte-Savoie, Grand-Massif - Portes du Soleil et station familiale de Praz de Lys-Sommand, dans une anc. ferme de pays, Brigitte propose 3 chambres ambiance bois de 2 à 4 pers. avec sanitaires complets privatifs.

La Ferme de Béatrix Châtillon-sur-Cluses
La Ferme de Béatrix Châtillon-sur-Cluses

Au carrefour des grands domaines skiables de Hte-Savoie, Grand-Massif - Portes du Soleil et station familiale de Praz de Lys-Sommand, dans une anc. ferme de pays, Brigitte propose 3 chambres ambiance bois de 2 à 4 pers. avec sanitaires complets privatifs.

Chapelle du Mont Provent Châtillon-sur-Cluses
Chapelle du Mont Provent Châtillon-sur-Cluses

La chapelle actuelle a été édifiée en 1838 à quelques pas de l’emplacement d’une autre plus ancienne qui était tombée en ruines. Le chœur a été ajouté en 1937.

Fête Nationale Châtillon-sur-Cluses
Fête Nationale Châtillon-sur-Cluses
Le mercredi 14 juillet

Rendez-vous du côté de la salle polyvalente Béatrix pour fêter le 14 juillet. Au programme: spectacle, maquillage, animations musicales, descente aux flambeaux & feu d'artifice.



Annonceurs
La boutique
Boutique produits savoyards
montagnes