L'information haut-savoyarde
puisée directement à la source

Porte aux Juifs

Porte aux Juifs La Porte aux Juifs tire son nom du sceau de Salomon gravé sur l'une des pierres de ses piédroits. Cette porte fut peut-être l'entrée d'une maison appartenant à une personne de confession juive ou celle d'un lieu caché pour la pratique du culte juif. Il est cependant probable qu'elle donnait accès au quartier juif de Thonon-les-Bains. Celui-ci aurait été construit autour de 1440 conformément à la volonté des Etats Généraux de Savoie qui avaient affecté aux Juifs, au début du XIVe siècle, un quartier spécifique dans chaque ville avec l'obligation de payer annuellement une surimposition.
La colonie juive était déjà établie à Thonon depuis fort longtemps mais les archives locales ne précisent pas si elle devait porter la rouelle (médaillon d'étoffe jaune) et le chapeau pointu ainsi que Saint-Louis l'avait imposé en France en 1269.

Cette porte avait été déposée en 1981 lors de la démolition des vieux quartiers de Thonon-les-Bains pour la création de la Rénovation Urbaine.
La Municipalité de Thonon a décidé d'entreprendre la reconstruction de cet édifice en 1996, afin de conserver la mémoire d'une vie thononaise passée. Elle a ainsi été traitée sous la forme d'un monument du souvenir et implantée à quelques mètres de son emplacement d'origine.

Moyens de communication

  • Téléphone : 04 50 70 69 49 Standard Service Culture

Horaires d'ouverture

  • Toute l'année, tous les jours.
Porte aux Juifs

Localisation

  • allée des terreaux
  • Adresse : allée des terreaux , 74200 Thonon-les-Bains, France.

Tarifs

Accès libre.

Patrimoine

  • Site et monument historique
  • Ruines et vestiges
  • Patrimoine historique

Multimedias

Créé le 25/01/2012 13:15, Mise à jour 06/11/2023 13:06 par Office de Tourisme de Thonon-les-Bains
Signaler une erreur

Autres suggestions pour Ruines & vestiges à Thonon-les-Bains

Pierre de la Bastille Thonon-les-Bains
Pierre de la Bastille Thonon-les-Bains

À la fin du XIXe siècle, la pierre de la Bastille est insérée dans l'ancienne muraille du château de Thonon, à la requête de l'inspecteur des Eaux et Forêts Jean Blanchard. On arrive encore à y lire les inscriptions "Palloy", "I Janvier" et "Thonon".

Four potier Gallo Romain Thonon-les-Bains

Ce four de potier a été découvert et fouillé par Jean-Claude Périllat et son équipe d'archéologues amateurs lors du chantier de rénovation urbaine, qui eut lieu à la fin des années 1960 et au cours des années 1970.



montagnes