L'information haut-savoyarde
puisée directement à la source

Chapelle Saint-Bon

Chapelle Saint-Bon Située dans le quartier Saint-Bon, du nom d'un martyr du IIIe siècle, accolée à une tour de l'enceinte fortifiée de la ville, la chapelle, placée sous le vocable de Notre-Dame et de Saint-Maurice, est mentionnée dès 1299. En 1426, Amédée VIII en confie le service aux religieux de Ripaille et, en 1431, il achète des biens contigus à la forteresse de Thonon et en fait une rue, aujourd'hui disparue (rue Saint-Bon), qui touche la chapelle et se dirige vers l'actuelle rue Chante-Coq.

L'ancien cimetière de la ville a été utilisé dès cette date et jusqu'au début du XXe siècle, avant qu'il ne soit transféré au lieu-dit Champagne. Une inscription gravée au-dessus de la porte de la chapelle le rappelle : " Ô vous qui par ici passez, priez Dieu pour les trépassés ".

Partiellement détruite par l'envahisseur Bernois en 1589, la chapelle reste abandonnée jusqu'en 1615, avant d'être relevée par le Révérend Pierre Bouverat, prêtre de la Sainte-Maison. Le 9 juillet 1617, François de Sales, évêque de Genève, la consacre sous le vocable de l'Assomption de Marie.

Non loin de la chapelle, le mur de soutènement du square porte une plaque émaillée évoquant la résurrection d'un enfant mort sans baptême, fils d'une calviniste, premier miracle réalisé par Saint-François de Sales au cours de sa mission en Chablais.

La chapelle Saint-Bon perd son clocher lors de la période révolutionnaire, rasé par le conventionnel Albitte en 1794.

Moyens de communication

Horaires d'ouverture

  • Toute l'année, tous les jours. Visible uniquement de l'extérieur.
Chapelle Saint-Bon

Localisation

  • Avenue du Léman Square Paul Jacquier
  • Adresse : Avenue du Léman Square Paul Jacquier, 74200 Thonon-les-Bains, France.
  • Altitude : 423 mètres

Catégorie

  • XIIIe siècle

Prestation

  • XIIIe siècle

Patrimoine

  • Site et monument historique
  • Chapelle
  • Patrimoine religieux

Multimedias

Créé le 31/07/2008 12:41, Mise à jour 10/11/2022 09:07 par Office de Tourisme de Thonon-les-Bains
Signaler une erreur

Autres suggestions pour Lieux à visiter à Thonon-les-bains à Thonon-les-Bains

Porte aux Juifs Thonon-les-Bains
Porte aux Juifs Thonon-les-Bains

La Porte aux Juifs tire son nom du sceau de Salomon gravé sur l'une des pierres de ses piédroits. Cette porte fut peut-être l'entrée d'une maison appartenant à une personne de confession juive ou celle d'un lieu caché pour la pratique du culte juif.

Port de Pêche de Rives Thonon-les-Bains
Port de Pêche de Rives Thonon-les-Bains

Le port de pêche joue un rôle appréciable pour les touristes gastronomes. Depuis les pittoresques guérites, une dizaine de pêcheurs professionnels partent avec leurs filets et nasses à l'assaut du vaste Léman, en toutes saisons et par tous les temps...

Lavoir de Concise Thonon-les-Bains
Lavoir de Concise Thonon-les-Bains

Ce lavoir, créé en 1878, possède un bassin ovale avec douze pierres individuelles, qui permet de laver à genoux en vis à vis. le bassin de rinçage est accompagné d'un abreuvoir, dimension du bassin : 8m sur 3m.

Hôtel de Ville Thonon-les-Bains
Hôtel de Ville Thonon-les-Bains

La première Maison de Ville de Thonon fut construite au 16ème siècle par les Bernois à l'emplacement même de l'Hôtel de Ville actuel. C'était un bâtiment dont le rez-de-chaussée était utilisé comme entrepôt, réserve et hangar.

Château de Ripaille Thonon-les-Bains
Château de Ripaille Thonon-les-Bains

Idéalement situé au bord du Lac Léman, le Château de Ripaille réunit une originale combinaison d'architecture médiévale et de style 1900. A elle seule la visite du château justifie le dicton : " Qui n'a point vu Ripaille, n'a jamais rien vu qui ne vaille"

Rives Thonon-les-Bains
Rives Thonon-les-Bains

Visible des diverses esplanades de la ville, le château de Rives (ou le château de Montjoux) est l'un des rares édifices du moyen âge conservés en Chablais.

Pierre de la Bastille Thonon-les-Bains
Pierre de la Bastille Thonon-les-Bains

À la fin du XIXe siècle, la pierre de la Bastille est insérée dans l'ancienne muraille du château de Thonon, à la requête de l'inspecteur des Eaux et Forêts Jean Blanchard. On arrive encore à y lire les inscriptions "Palloy", "I Janvier" et "Thonon".

Bellegarde Thonon-les-Bains
Bellegarde Thonon-les-Bains

Rare témoin encore debout des fortifications du mur d'enceinte de Thonon, le Château de Bellegarde et sa tour carrée gardaient la Porte des Lombards et l'accès à la ville de Thonon.

Château de montjoux Thonon-les-Bains
Château de montjoux Thonon-les-Bains

Domaine acquis par Jules-François-Louis Levé, qui entreprend en 1926 la démolition de la ferme précédemment en place et fait ériger son château en 1930. Il complète ce patrimoine en 1943 avec l'édification du pigeonnier.

Géoparc mondial UNESCO du Chablais Thonon-les-Bains

Le Chablais est un territoire reconnu à l’international par l'UNESCO pour le caractère exceptionnel de son patrimoine naturel, culturel et humain. Sa situation unique entre lac et montagne offre une véritable terre d'expériences...



montagnes